visifaroeislands-rando4@jake_hinds - Apogée Voyages

Îles Féroé, l’archipel à explorer

Les ÎLES FÉROÉ sont un étrange archipel de 18 îles à explorer et à découvrir

Loin dans l’Atlantique Nord, elles offrent toutes sortes d’aventures humides, venteuses et sauvages et sont une destination de premier ordre pour qui rêve de paysages lunaires parsemés de lacs, de mer et de montagnes voire de légendes anciennes courants sur les landes brumeuses…

Des lieux fascinants et variés pour les randonneurs qui aiment être confrontés à plusieurs défis

Le côté sauvage où les chemins sont fragmentaires parfois inexistants. Les entassements de pierres ou cairns servent à tracer le chemin d’un piton à l’autre balisant ainsi la voie. Et puis il a le temps. La météo change constamment au milieu de l’Atlantique et cela est une valeur sure aux Féroé ! Un vrai sujet de discussion, ici on prend le temps de parler du temps qu’il fera.

Alors le meilleur moment pour partir randonner aux Féroé ?

Aux jours les plus longs de l’année, au solstice d’été. Pour profiter des soirées les plus douces. Rassurez-vous les habitants des îles seront en short et T-shirt et vous en doudoune. L’été aux Féroé ? Une créature fantasque. Pluie, soleil, vent, boue, coup de soleil, lèvres gercées, un maelstrom aux couleurs changeantes, des nuits orageuses et de levers de soleil à la rosée étrange.

Quelle île choisir ? à chacune un terrain ou une faune particulière ? Quelle randonnée prévoir ?

Avant toute chose, nous vous recommandons d’aller sur le site de l’office du tourisme des îles Féroé et de télécharger leur e-guide des randonnées, Ce guide est extrêmement bien fait et très utile une fois sur place et vous permettra de sélectionner parmi les très nombreuses possibilités. Notre petite sélection de randonnées sur la base de nos 5 critères :

  • faisable en une journée ou moins
  •  être libre d’accès
  • voir les points les plus remarquables des Féroé
  • un niveau modéré à difficile
  • se régaler avant tout.

Gasadalur, Ile de Vagar

Une belle marche escarpée ou les cairns marquent le vieux chemin qui vous mène à Gasadalur et vous fait gravir la colline de Gásadalsbrekkan. On appelait cette voie, la «route des cercueils» pour des raisons effroyablement littérales (donc déconseillé aux enfants de – 8/10 ans). Avant la construction du tunnel à travers la colline en 2004, l’hélicoptère ou ce chemin étaient les seuls moyens d’accéder à Gásadalur. Longtemps ce village aux ruines moyenâgeuses a été le plus isolé de tout l’archipel. En chemin, on peut admirer la fameuse cascade de Múlafossur qui se jette dans la mer depuis le haut des falaises. Au sommet, vous aurez aussi comme panorama une vue sur les formations de Draganir, d’étranges pitons rocheux aux formes d’animaux fantastiques

Le phare de Kallur, Ile de Kalsoy

Cette petite randonnée vers le phare de Kallur, perché au point le plus au nord de Kalsoy ne figure pas dans le guide de Visit Faroe Islands mais c’est une balade connue et qui en vaut vraiment la peine. On atteint l’île de Kalsoy après un trajet de 20 minutes en ferry depuis Klaksvik. Une fois débarqué il faut en voiture environ 30 mn pour se diriger vers le nord et atteindre le petit village de Trøllanes. À partir de là, le chemin se fait sur l’herbe à travers les champs de moutons et monte régulièrement jusqu’à atteindre le bout du pays. Le phare vacille juste au bord, la vue est absolument magnifique. Regardez derrière vous, au sud, il y a la falaise abrupte (Borgarin 537 m) et la montagne hérissée Nestindar (788 m). À l’ouest, vous voyez l’île Eysturoy et à l’est, vous voyez le côté nord des îles Kunoy et Viðoy. Attention, le chemin peut-être difficile et boueux et la pente est abrupte après le phare pour obtenir cette vue épique. Alors soyez très prudent.

 

Localisez l’itinéraire :

No Comments

Post A Comment